Centre de sécurité


Violences faites aux enfants : tous concernés 


Chaque année, des milliers d’enfants en France sont victimes de violences qu’elles soient psychologiques, physiques ou sexuelles. Contre ce fléau, que l’on soit victime ou témoin, on peut agir.

Le ministère des Solidarités et de la Santé appelle chacun à libérer la parole et à redoubler de vigilance.

Que l’on soit victime ou témoin, même auditif, même dans le doute, de violence commise sur un enfant, un réflexe : appeler le 119 ou le 17 si le danger est imminent.

Le 119 est le numéro d'appel national de l'enfance en danger. Il est ouvert 24h/24, 7 jours/7, gratuit et anonyme depuis tous les téléphones.

Il vient en aide aux enfants et aux adolescents confrontés à une situation de risque et de danger, pour eux-mêmes ou pour un autre enfant qu'ils connaissent. Il permet également aux adultes confrontés ou préoccupés par une situation d’enfant en danger ou en risque de l’être de le signaler : famille proche, famille élargie, voisins, enseignants…

Au bout du fil, des professionnels de la protection de l'enfance répondent aux appels et sont formés pour évaluer, accompagner et agir. Leur mission est d'apporter aide et conseil aux personnes confrontées à une situation d'enfant en danger ou en risque de l'être. En fonction de la situation, l’écoutant peut les conseiller, les informer, les réorienter vers des services de proximité, mais également transmettre très rapidement les informations recueillies lors de l’appel aux services sociaux du département concernés ou à la Police.

Alors, si vous êtes victime, ne gardez pas le silence. Et si vous êtes témoin de maltraitance ou que vous entendez des bruits suspects dans votre voisinage, n’attendez pas : dans le doute, appelez le 119 ou signalez-le sur https://www.allo119.gouv.fr/ via le formulaire en ligne : https://www.allo119.gouv.fr/actualites